Articles Tagués ‘Bourgogne’

Dijon Métropole défend l’objectif de devenir une référence en matière d’agro-écologie. Pour y parvenir, elle voit dans la valorisation de sa ceinture verte une carte à jouer, par le soutien à une agriculture péri-urbaine respectueuse de la biodiversité et économiquement viable. Ses outils : achats de foncier, accompagnement à l’installation de jeunes agriculteurs et viticulteurs, création d’un observatoire, essais de nouvelles productions agricoles. Avec dans le viseur à horizon 2030, le souhait d’une autosuffisance alimentaire.

Article publié le numéro 4552 du 29 mai au 4 juin 2017 – Le Journal du Palais de Bourgogne-Franche-Comté.

(suite…)

Publicités

La Chouette, emblème de la ville, a donné son nom à la monnaie locale dijonnaise, à l’issue d’une consultation sur internet. Photo S.Kermarrec.

Une monnaie, nous en avons une, l’Euro. Alors pourquoi vouloir en créer une autre ? Parce qu’une monnaie locale crée des flux locaux de richesse et de nouvelles relations entre les gens. A Dijon, un groupe de personnes veut lancer La Chouette et espère bien, dès 2017, grossir les rangs de la quarantaine de monnaies locales complémentaires déjà en activité en France. Reste à convaincre des citoyens de la faire circuler, qu’ils soient vendeurs ou consommateurs. (suite…)

Véronique Pavelot, directrice, Vincent Walter, chargé d’accompagnement à l’entreprenariat social et solidaire, Karen Benoist, présidente et Audrey Badet, assistante de direction chargée de la communication.

Une partie de l’équipe du Pôle solidaire. Véronique Pavelot, directrice, Vincent Walter, chargé d’accompagnement à l’entrepreneuriat social et solidaire, Karen Benoist, présidente et Audrey Badet, assistante de direction chargée de la communication.

Dispositif Puls’actions, plateforme participative Graine d’Actions et dimension régionale avec le réseau Grais. Le Pôle d’Economie solidaire de Dijon a trouvé sa place dans le paysage de l’accompagnement de projets d’économie sociale et solidaire et s’active pour la structuration d’un réseau régional. (suite…)

14717038_872477262853698_6577714991450064976_n

Crédit photo : Gecko

Le groupement d’employeurs pour cadres Gecko, basé en Bourgogne-Franche-Comté, lance le 7 novembre un dispositif innovant, validé par Pôle Emploi, pour remettre le pied à l’étrier de cadres au chômage. Il utilise l’alternance pour faciliter la rencontre entre des TPE/PME en recherche de compétences et des cadres qui ont besoin de passer par une phase de réadaptation à l’entreprise. la première session de « Ose t’adapter » propose 14 jours en formation et 18 en entreprise. (suite…)

tie-690084_1280

A Dijon, l’association BCN (Bourgogne collaborative network) réunit des cadres en reconversion ou en quête d’évolution. Elle leur apporte écoute, projets collectifs, réseau et formation. Elle joue aussi un rôle de sensibilisation auprès des élus. Les membres de l’association sont partis d’un constat : les cadres, comme les autres, ont besoin de soutien pour se diriger dans les méandres du recrutement et sortir des ornières de la perte d’emploi. (suite…)

Lucie Gras, déléguée générale de la CRESS Bourgogne, Michel Pauset, trésorier, Bruno Forest, Président et Michel Martin, président de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM. « Lucie Gras a été proposée pour devenir la déléguée générale de la CRESS Bourgogne-Franche-Comté », a précisé Bruno Forest.

Lucie Gras, déléguée générale de la CRESS Bourgogne, Michel Pauset, trésorier, Bruno Forest, Président et Michel Martin, président de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM. « Lucie Gras a été proposée pour devenir la déléguée générale de la CRESS Bourgogne-Franche-Comté », a précisé Bruno Forest.

La Chambre régionale de l’Economie sociale et solidaire (CRESS) de Bourgogne a tenu sa dernière assemblée générale le 25 mai à Dijon avant la fusion avec la Franche-Comté. L’occasion d’évoquer la difficulté des Cress à trouver leur autonomie financière et à dégager des moyens suffisants pour agir. Un sujet de réflexion pour les acteurs de cette économie qui pèse 11,6 % de l’emploi régional.

Article publié dans Le Journal du Palais de Bourgogne n° 4501 du 6 au 12 juin 2016.

(suite…)

IMG_0217 - Copie

Un Refab terminé et équipé d’accessoires sympas : selle et poignées cuir, panier osier, sonnette liberty.

Démarrée comme atelier d’auto réparation pour des passionnés du vélo en ville, la Bécane à Jules de Dijon embrasse les multiples facettes du vélo urbain jusqu’à développer sa propre marque, Refab, fondée sur le réemploi. Elle a su grandir sans renoncer à ses valeurs, celles de l’Économie sociale et solidaire, en passant du statut d’association à celui d’entreprise coopérative. Reportage dans la filière d’économie circulaire locale de réemploi des cycles.

Article à consulter en PDF, paru dans le numéro 4472 du Journal du Palais de Bourgogne 16-22 novembre 2015 (suite…)

Nous sommes une quinzaine réunis aujourd’hui pour se former au blog, Facebook et Tweeter. Des bénévoles d’association qui ont envie de gérer eux-mêmes leur communication, de créer une communauté d’intérêt autour de leurs activités, et de comprendre l’écosystème blog et réseaux sociaux.

Des stagiaires attentifs et un esprit ouvert, grâce au Pôle d’Économie Solidaire de Dijon.

IMG_0259

Tous les portraits publiés, dont celui-ci, sont désormais accessibles via « Tous les articles – Catégorie Portraits ».

Jolanta Bakalarz et Paul Thomas. Polonaise et Gallois ils ont quitté Manchester pour Gevrey-Chambertin, où ils ont ouvert l’hôtel-chambres d’hôtes Les Deux Chèvres. Pour ne pas renoncer à leurs rêves.

Lire le PDF de l’article publié dans le Journal du Palais, juillet 2015.

(suite…)

IMG_9722

Jean-Louis Cabrespines, éducateur et psychoclinicien de formation, a participé à l’émergence de l’économie sociale et solidaire. Création d’une mission locale à Nevers, militant de l’éducation populaire, créateur d’entreprises intermédiaires et d’entreprises d’insertion, mission sur l’emploi à la délégation interministérielle de la Ville, directeur de l’URIOPSS en Bourgogne et l’un des créateurs de la Cress Bourgogne : ses parcours professionnel et personnel en attestent.

La loi Économie sociale et solidaire, adoptée le 31 juillet 2014, a posé la reconnaissance officielle d’un mode d’entreprendre qui compte en France 221.000 entreprises et 2,3 millions de salariés, pour 58 milliards d’euros de rémunérations brutes versées. Jean-Louis Cabrespines a été pendant 10 ans président de la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire (Cress) Bourgogne. Il occupe depuis 2010 le fauteuil national de président du Conseil National des Chambres Régionales de l’Économie sociale et solidaire (CNCRES). A ce titre, il a été l’un des rédacteurs de cette loi, un long travail émaillé de péripéties. Il fait pour nous un bilan à un an de ses effets et du chemin qui reste encore à parcourir.

Lire l’article en pdf, paru dans les colonnes du Journal du Palais de Bourgogne – juillet 2015. (suite…)

Le stand de Dijon lors des Assises, hébergeait une superbe ruche sous cloche. La ville et le Grand Dijon, co-organisateurs de la manifestation, produisent d’ailleurs leur propre miel grâce à une centaine de ruches implantées en ville.

Le stand de Dijon lors des Assises, hébergeait une superbe ruche sous cloche. La ville et le Grand Dijon, co-organisateurs de la manifestation, produisent d’ailleurs leur propre miel grâce à une centaine de ruches implantées en ville.

Lire l’ article en intégralité, paru dans les colonnes du Journal du Palais de Bourgogne – juillet 2015. Réalisé à l’occasion des 5ème Assises de la Biodiversité, qui se sont tenues à Dijon les 10, 11 et 12 juin 2015.

Le diagnostic réalisé par la Région Bourgogne le dit sans détour : même si de nombreuses démarches visent à faire connaitre et reconnaitre des bonnes pratiques d’exploitation et de gestion de l’espace, le respect de la biodiversité fait encore trop peu partie des stratégies des entreprises. Alors même qu’elle est pour elles une ressource, qu’elles modifient ou dont elles bénéficient, et qui pourrait les faire disparaitre si elle venait à manquer. (suite…)

groupe Femmes et vins de Bourgogne sepia couleur

Le réseau Femmes et Vins de Bourgogne fête cette année ces 15 ans d’existence. Il regroupe 37 femmes dirigeantes de domaines viticoles, elles-mêmes affiliées à Femmes de Vin, un réseau national de 200 adhérentes. Crédit Photo Femmes et Vins de Bourgogne.

Lire en pdf l’article paru dans le Journal du Palais de Bourgogne du 20 au 26 avril 2015.

En permettant aux femmes cadres, créatrices et cheffes d’entreprise d’échanger, de s’entraider, de se former sans pression, les réseaux professionnels de femmes favorisent une pratique bienveillante du réseautage qui fait encore trop souvent défaut aux femmes. Tour d’horizon de quelques réseaux bourguignons, et une interview d’Emmanuelle Gagliardi, de Connecting Women, une agence spécialisée dans la mixité hommes-femmes dans l’entreprise.

(suite…)