Biodiversité et entreprises : une interdépendance à intégrer

Publié: 1 septembre 2015 dans Economie, Ecriture presse
Tags:, , , , ,
Le stand de Dijon lors des Assises, hébergeait une superbe ruche sous cloche. La ville et le Grand Dijon, co-organisateurs de la manifestation, produisent d’ailleurs leur propre miel grâce à une centaine de ruches implantées en ville.

Le stand de Dijon lors des Assises, hébergeait une superbe ruche sous cloche. La ville et le Grand Dijon, co-organisateurs de la manifestation, produisent d’ailleurs leur propre miel grâce à une centaine de ruches implantées en ville.

Lire l’ article en intégralité, paru dans les colonnes du Journal du Palais de Bourgogne – juillet 2015. Réalisé à l’occasion des 5ème Assises de la Biodiversité, qui se sont tenues à Dijon les 10, 11 et 12 juin 2015.

Le diagnostic réalisé par la Région Bourgogne le dit sans détour : même si de nombreuses démarches visent à faire connaitre et reconnaitre des bonnes pratiques d’exploitation et de gestion de l’espace, le respect de la biodiversité fait encore trop peu partie des stratégies des entreprises. Alors même qu’elle est pour elles une ressource, qu’elles modifient ou dont elles bénéficient, et qui pourrait les faire disparaitre si elle venait à manquer.

Il suffit de penser à l’agriculture et aux industries agro-alimentaires, mais aussi à l’exploitation des matières premières (carrières, bois, énergie) qui tirent leur activité d’une utilisation directe des ressources naturelles. Ou encore au tourisme, pour qui la préservation des paysages et de la qualité environnementale est une donnée incontournable de sa réussite. Les actions engagées le sont encore trop souvent sous l’impulsion, pour ne pas dire la contrainte, de règlementations nationales, voire européennes, et d’une fiscalité environnementale encore limitée, plutôt qu’à l’issue d’une démarche active de l’entreprise.

CHARTE ET GUIDE

Ce constat a conduit la Région à consacrer un objectif opérationnel de sa Stratégie régionale pour la biodiversité (SRB) à l’implication des entreprises, pour les pousser à « réduire leur impact sur la biodiversité » et plus encore à « intégrer cette dernière dans leur réflexion ». Lors des Assises, Stéphane Woynarosky (1), conseiller régional, qui a piloté la démarche, a redit l’importance de leur engagement. Certaines ont d’ailleurs été associées (voir encadré) aux discussions portant sur l’élaboration du schéma. Il leur est proposé un parcours d’action en trois étapes : la signature de la Charte d’adhésion à la stratégie régionale, une déclaration d’engagement avec un plan d’action, et sa labellisation par le Comité régional de la Biodiversité, l’instance d’élaboration de la stratégie. Un Guide d’accompagnement pour l’action a également été élaboré pour aider les entreprises. La première étape consiste à dresser un état des lieux des activités ayant des impacts positifs ou négatifs sur la biodiversité, avant d’inscrire des objectifs et des moyens d’action dans la stratégie de l’entreprise.

Lire l’ article en intégralité, paru dans les colonnes du Journal du Palais de Bourgogne – juillet 2015. Réalisé à l’occasion des 5ème Assises de la Biodiversité, qui se sont tenues à Dijon les 10, 11 et 12 juin 2015.

Publicités

Les commentaires sont fermés.